QU'EST-CE QU'UNE AMAP ?

DESCRIPTIF AMAP 2.jpg
© Réseau des AMAP d'Ile-de-France

Une AMAP, Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, est composée de personnes qui deviennent partenaires d’une ferme. Un engagement contractuel permet au paysan d’assurer à l’avance la commercialisation de ses denrées et à l'adhérent d’obtenir un panier des légumes, fruits, fromages, viandes, poissons (etc) de la ferme. Les "Amapiens" et le paysan s’engagent dans une démarche éthique.

Chaque membre de l’A.M.A.P. achète en début de saison une part de la récolte de la ferme. La recette ainsi obtenue par avance par le paysan constitue un fonds qui couvre les coûts de production pour la saison et assure la juste rémunération du travail du paysan (et des ouvriers).

En contrepartie, l’approvisionnement de l'Amapien en aliments de qualité est assuré durant toute la saison de culture, d'élevage ou de pêche. Au travers de lettres, des visites et des fêtes les membres apprennent à connaître la ferme.

Dans le système AMAP, on part de l’existant pour évoluer vers un nouveau type de "co-production" à inventer.

Le fermier s’engage à cultiver sain, dans le respect de la nature et de l’environnement. Conformément à la Charte des AMAP, iI n’utilise ni engrais chimique de synthèse, ni pesticide, ni OGM.

Dans ce système hors économie de marché, l’agriculteur livre l’intégralité de sa production, évite la surproduction et toute mévente due à la forte concurrence internationale. N’ayant plus le souci de vendre, il peut se consacrer à la valorisation de son savoir-faire et à la qualité de sa pratique agricole.

D'où vient notre AMAP ?

A l'origine de toutes les AMAP, se trouvent les teikei (qu'on peut traduire en japonais par « coopération », « collaboration » ou « partenariat ») qui ont émergé dans les années 1970 aux Japon. Le fonctionnement est simple : en échange de l’achat par souscription de la récolte du paysan, ce dernier s’engage à fournir des aliments cultivés sans produits chimiques.

 

Ce concept s'exporte ensuite aux Etats-Unis (Community Supported Agriculture) et au Canada, puis arrive en France en 2001 dans les Bouches-du-Rhône et le Var. 

 

En 2009, une poignée d’habitants de Saint-Cyr-sur-mer, La Ciotat, Bandol, La Cadière d’Azur, le Beausset… se sont pris par la main pour créer la première AMAP « Les Jardins de Béléouvé » qui est ensuite devenue « Les Jardins de St Côme » qui est elle-même à la source de deux AMAP aujourd’hui à La Ciotat et à Saint-Cyr-sur-mer.

 

En 2019, l’AMAP TERRES DU SOLEIL regroupe 134 familles de Saint-Cyr-sur-mer et de ses alentours qui ont fait le choix d’une agriculture biologique, saine et locale.

Ce que vous trouverez à l'AMAP Terres du Soleil

Charte_des_AMAP.jpg
chemin_vers_la_charte_2014_des_amap.jpg

Comment rejoindre l'AMAP Terres du Soleil

Vous pouvez adhérer à notre AMAP quelle que soit la période de l'année.
Il vous faudra adhérer aux buts définis par les statuts, aux principes et engagements de la
Charte des AMAP.
Le montant de la cotisation est de 17 Euros par année civile et par famille.
Il vous sera demandé d'apporter la Charte des AMAP lue, approuvée, datée et signée. 

Vous pouvez venir à notre rencontre sur notre lieu de livraison les mercredis soir à Saint Cyr sur Mer,  de 17h à 18h30, Halle du parking Frank Leboeuf, quartier Pas de Graine, avenue du Maréchal Juin.
Vous pouvez vous promener sur le site, et demander des renseignements complémentaires, par téléphone ou par courriel, à : 
amapterresdusoleil@gmail.com

Pour consulter les statuts de l'AMAP Terres du Soleil...

vue parc Frank Leboeuf.png